ALLIANCE DES OSC, UNE COALITION INITIEE PAR WOMEN FOR WOMEN INTERNATIONALE

Depuis le mois d’octobre 20O9, sous le financement de FCDO (DFID) WfWI exécute le projet "Donner aux femmes de la RDC les moyens de briser le cycle de la pauvreté, de devenir autonomes et de réaliser leurs droits”, en partenariat avec trois organisations à savoir Caucus des femmes, Innovation Formation Développement pour la Paix (IFDP) et Levain Des Femmes (LDF). Ce projet a mis en place une alliance constituée de 18 organisations locales dont 10 à Luberizi et 8 à Bwirembe ainsi que de 60 femmes et 60 hommes leaders identifiés au sein de ces deux communautés.

Sous l’accompagnement technique de ces trois organisations, l’alliance des OSC mène une campagne de plaidoyer pour inciter les autorités locales coutumières et politico-administratives à accroitre leur réceptivité ainsi que leur réactivité vis-à-vis des doléances des femmes en rapport avec la problématique des violences faite à la femme et à la jeune fille et leur accès à la terre et à l’héritage.

Au cours du premier trimestre de cette année, l’alliance a organisé 4 visites de travail auprès des chefs des groupements et leaders coutumiers pour le suivi des engagement pris par ces dernières. Elle a également organisé une campagne de sensibilisation contre les violences domestiques et conjugales ainsi que des journées d’interpellation contre les VBG qui ont consisté à conscientiser les autorités et les membres de ces deux communautés sur les méfaits des violences domestiques et conjugales, amené les autorités à prendre des résolutions pour les prévenir et pousser les membres communautés à dire NON aux violences conjugales. Par ailleurs, l’alliance a vulgarisé auprès des autorités coutumières et politico-administratives de Bwirembe et Luberizi la stratégie nationale de lutte contre les VBG révisée.

L’alliance des OSC a organisé, en avril 2022, à Bwirembe et à Luberizi, une réunion communautaire sur les pratiques néfastes qui discriminent la femme et la fille et qui limitent leur accès à la terre et à l’héritage. Cette réunion a été organisé dans l’objectif de contribuer au changement de comportement social et individuel en rapport avec les coutumes qui discriminent la femme et la fille en matière d’accès à la terre et à l’héritage.

L’Alliance compte se constituer en une structure, un noyau d’actions durable de référence engagée dans la promotion de l’égalité des sexes et la lutte pour l’élimination des violences faites aux femmes et aux filles.




21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Suite à la détérioration de la situation sécuritaire ces derniers mois, le Forum des ONGI de la RDC appelle le gouvernement congolais à redoubler d'efforts pour assurer le respect du Droit Internation

Au mois de février, le Congo HAT a enregistré environ 72925 personnes qui se sont déplacées parmi lesquelles 29 640 déplacés et 43 285 retournés. Comparativement au mois précédent, il s’observe une