Posts du forum

Représentant QUARANTE
02 avr. 2019
In Publications
Par Alain Boinet, fondateur de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL https://www.solidarites.org/fr/eau-hygiene-assainissement/et-si-lobjectif-eau-des-odd-cetait-du-pipeau/ Aujourd’hui, 2,1 milliards d’êtres humains n’ont pas accès en toute sécurité à une eau potable et 4,5 milliards à l’assainissement. Conséquence dramatique, l’eau insalubre tue chaque année 2,6 millions de personnes, dont une majorité d’enfants, du fait des maladies hydriques comme la diarrhée ou le choléra. Or, les États et l’ONU se sont engagés à un accès universel sécurisé avec les Objectifs du Développement Durable (ODD) 2015-2030 Pour les acteurs de l’eau, pour les humanitaires, c’est une grande urgence de sauver des vies. Pour y parvenir, il nous faut renforcer : la synergie eau-hygiène-assainissement, le lien entre les phases d’urgence, de reconstruction et de relance du développement, les initiatives pluri-acteurs. Mais tout cela ne suffira pas face aux immenses défis que sont l’augmentation rapide de la population mondiale, surtout en Afrique, l’accroissement exponentiel de la consommation d’eau, de la pollution et des effets nocifs du dérèglement climatique sur la ressource en eau. Les conséquences de ces défis s’amplifient chaque jour un peu plus pour des millions d’hommes, de femmes et d’enfants. C’est l’accroissement des tensions entre les différents usagers de l’eau. Tensions entre agriculteurs et éleveurs, entre ruraux et urbains, entre industrie et agriculture comme cela est déjà le cas dans la Corne de l’Afrique, en Inde, en Iran. C’est aussi la montée des tensions entre les pays riverains des grands fleuves au Moyen-Orient entre la Turquie, l’Irak et la Syrie, entre l’Égypte, ce don du Nil, et l’Éthiopie, entre l’Inde et le Bangladesh, la Chine et toute cette région d’où les grands fleuves prennent leur source au Tibet dans l’Himalaya et ses glaciers menacés par le dérèglement climatique ! Alors, il faut soulever une question simple, dérangeante et grave. N’y a-t-il pas une contradiction entre l’ODD 6 Eau-assainissement et ses immenses défis ? Ont-ils d’ailleurs été pris en compte dans l’établissement des objectifs des ODD ? Nous pouvons en douter puisqu’il n’existe aucun plan de financement général. On peut en douter en l’absence même d’une coordination intergouvernementale mondiale, mais une myriade d’Agences de l’ONU. LE RAPPORT D’UN-WATER EST BIEN LÀ ET ON NE PEUT PAS FAIRE COMME SI LE VERDICT N’ÉTAIT PAS TOMBÉ ! La sentence est tombée quand l’ONU, par la voix de UN Water, a publié son premier rapport depuis le lancement des ODD en 2015, en déclarant officiellement en juillet 2018 que “Le monde n’est pas sur une bonne voie pour atteindre les ODD d’ici 2030 dont celui de l’eau et de l’assainissement : les financements sont insuffisants… tout comme la gouvernance et les capacités dans les pays les moins avancés”. Nous l’avions pressenti et écrit dans Le Baromètre 2017, c’est maintenant officiel. Au point de se demander si “l’ODD eau ça n’est pas du pipeau” ! On pourra à juste titre rappeler que les OMD (Objectifs Mondiaux pour le Développement) ont permis de très grands progrès entre 2000 et 2015, et c’est vrai. On peut aussi compter et rêver sur les effets bénéfiques de l’innovation. Mais, l’échéance des ODD c’est dans 12 ans et n’oublions pas que ceux-ci ne sont pas contraignants pour les 195 États signataires ! Le rapport d’UN-Water est bien là et on ne peut pas faire comme si le verdict n’était pas tombé ! Il faut sonner l’alarme, que les acteurs de l’eau, les humanitaires se mobilisent et interpellent les politiques pour leur lancer “Et si on réalisait les ODD et l’Objectif eau-assainissement”.
1
0
6