Kpandroma : Le Commissariat Local de la Police dans un nouveau Bâtiment, par Cordaid




Mr. Patrick Kyanza, coordonnateur du projet ESPAD, a remis officiellement le bâtiment nouvellement construit pour abriter les bureaux du commissariat local de la Police à l’autorité provinciale de Kpandroma, représenté par le Vice-gouverneur, le Commissaire Divisionnaire adjoint Benjamin Alonga Bony ce samedi 16 octobre 2021.

Ce bâtiment du Commissariat de la Police National Congolaise dans l’agglomération de Kpandroma, Secteur des Walendus Pitsi, Territoire de Djugu, a été incendié par la milice CODECO il y a quelques mois.

Le nouveau bâtiment a été construit sur Fonds de cohérence pour la stabilisation, à travers son projet ESPAD (Ensemble pour la Sécurité et la Paix à Djugu). Il est équipé de 3 bureaux, 2 amigos, 1 poste de surveillance et des latrines. D’après le Vice-gouverneur, ce nouveau bâtiment est le symbole de la restauration effectif de l’autorité de l’Etat à Djugu.


« ESPAD pour l’amélioration des services de sécurité à Djugu »


Le projet Ensemble pour la Sécurité et la Paix à Djugu, ESPAD en sigle, est un consortium regroupant 4 organisations, Cordaid, VNGI, FOMI et Justice Plus. Il s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie provinciale de Stabilisalisation de l’Ituri. Il s’articule sur 4 piliers qui sont l’amélioration de la gouvernance judiciaire, locale, sécuritaire et la promotion de l’égalité du Genre.

Dans le but d’améliorer la performance, la qualité et les capacités opérationnelles et institutionnelles des services de sécurité, le projet ESPAD a prévu plusieurs activités dont la construction et l’équipement d’un nouveau bâtiment du Commissariat de la Police National Congolaise dans l’agglomération de Kpandroma, Secteur des Walendus Pitsi, Territoire de Djugu.


« Les femmes appelées à participer activement à la construction et la consolidation de la paix et la sécurité à Djugu »


Dans son allocution, la cheffe de bureau adjoint de Monusco Bunia, Mme Teohna Williams, a mis un accent sur l’importance de la participation active des femmes dans les instances de prise de décision pour atteindre des résultats qui répondent aux véritables besoins des population de Djugu à savoir la paix et sécurité.

Le vice-gouverneur Benjamin Alonga Bony, quant à lui, a tenu a rappelé à la communauté que leur participation à l’érection de ce bâtiment est un nouvel engagement que chacun a pris pour faire asseoir l’autorité de l’Etat dans la zone.

Rappelons que les travaux de reconstruction de ce commissariat ont été fait par une main d’œuvre locale à travers un prestataire nommé ARCHIFlast.


Par Rachel ZAWADI, chargée de communication

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Suite à la détérioration de la situation sécuritaire ces derniers mois, le Forum des ONGI de la RDC appelle le gouvernement congolais à redoubler d'efforts pour assurer le respect du Droit Internation